Appel aux autorités nationales

a – La Fédération appelle le Gouvernement à SUSPENDRE IMMEDIATEMENT cette mesure de l’obligation du port du masque dans les écoles, tant qu’une étude d’incidence selon la méthodologie préconisée par l’OMS n’aura pas été conduite, afin d’établir avec précision la balance bénéfice/risque de cette mesure.

Car cette balance n’est plus aujourd’hui ce qu’elle était il y a un mois,

  • la circulation du virus est en diminution depuis le pic des semaines 44-45
  • l’incidence négative psychique et physique du port du masque sur les enfants est dans les faits incomparablement supérieure à celle qui avait été hasardeusement anticipée par le Gouvernement fin Octobre.

Appel aux autorités départementales

b – La Fédération appelle Mesdames et Messieurs les Préfètes/Préfets et Inspectrices/Inspecteurs d’Académie des départements, ainsi que les Recteurs d’Académie à alerter leurs hiérarchies respectives sur la dangerosité de cette mesure, et exiger sa suspension immédiate.

c – En attendant la suspension nationale de cette mesure, la Fédération appelle Mesdames et Messieurs les Préfètes/Préfets et Inspectrices/Inspecteurs d’Académie des départements, ainsi que les Recteurs d’Académie immédiatement les 9 propositions de transition proposées ci-après dans toutes les écoles de leur département.

Si cet appel n’était pas entendu par les autorités, elles seraient alors tenues responsables des dégâts quotidiens infligés à l’ensemble des enfants sous le poids de cette mesure.