Nous avons constaté que suivre les étapes ci-dessous, et utiliser les outils mentionnés, était relativement efficace et fluide pour former un collectif local, en parler avec d’autres parents, et diffuser le message progressivement. Nous vous le conseillons. Chacun pourra l’adapter si nécessaire aux spécificités de sa situation locale.

Les outils mentionnés sont disponibles à l’onglet suivant.

Le collectif local est important, car c’est la cellule fondamentale de toute mobilisation. Même pour un mouvement national ou une fédération départementale, le pouvoir d’action repose avant tout sur la qualité de mobilisation et d’organisation des collectifs locaux.

Dans l’enthousiasme ou la révolte de l’impulsion initiale à se mobiliser, l’étape formation du collectif est parfois un peu négligée…Pourtant, elle est importante, car elle pose des bases qui conditionnent la solidité et la dynamique de mobilisation à moyen et long terme. Si cette étape est faite trop rapidement, il y a un risque d’essoufflement de la mobilisation. Elle permet de clarifier le projet que nous portons, ce qui nous réunit, les valeurs que nous défendons.

Nous proposons ci-dessous quelques explications pour détailler les étapes du diagramme ci-dessus. Elles n’ont aucune prétention théorique, elles résultent simplement de l’expérience pratique des collectifs de notre Fédération. Nous les partageons simplement avec l’idée que cela pourra peut-être éclairer certaines personnes dans cette démarche.

1 – Formation du collectif

Pour débuter, il est préférable d’être deux ou trois familles, ce qui permet d’amorcer une dynamique plus facilement. Si vous êtes seul(e), vous pouvez néanmoins rédiger un petit manifeste qui vous permettra de communiquer plus facilement sur votre démarche pour rallier d’autres familles. Vous pouvez également utiliser ce site Web si vous le souhaitez, évidemment !

2 – Signature d’un manifeste (environ 1 page, voir modèle)

Cette étape, qui se fait quasiment en même temps que la formation du collectif, permet de :

  • formaliser explicitement notre intention de nous mobiliser ensemble
  • clarifier l’objectif et le périmètre de notre mobilisation
  • s’accorder sur des valeurs partagées
  • ouvrir explicitement un espace de débat public, qui ouvre la porte pour d’autres parents

Pour faciliter cette étape, nous vous proposons un manifeste type.

3 – Sondage des parents à l’école

Le sondage est un outil relativement indirect et neutre pour attirer l’attention sur la cause que nous défendons. Il permet de stimuler la réflexion chez les autres parents, d’identifier les personnes susceptibles d’être intéressées par notre collectif, ainsi que celles qui y sont plus réticentes. Il aboutit donc à une cartographie des sensibilités, très utile pour gérer la mobilisation par la suite.

Pour faciliter cette étape, nous vous proposons un sondage type.

4 – Animation et début d’élargissement du collectif : diffusion de la brochure + réunions du collectif

C’est la phase d’animation, et de vie du collectif :

– Discuter, organiser et mener les actions

– Identifier et impulser les possibilités d’élargissement du collectif, en sollicitant les parents susceptibles de nous rejoindre.

Pour faciliter cette étape, nous vous proposons une brochure type, ainsi que le présent site Web (à diffuser abondamment !)

5 – Inclusion des nouveaux parents dans la dynamique du collectif et de la fédération

Cette phase permet de prolonger et de consolider la précédente.